CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Séminaires > Séminaires passés

Séminaires passés

Vous retrouverez ici les séminaires organisés par le CSNSM et qui ont déjà eu lieu.


Seminaires de 2014  | Seminaires de 2013  | Seminaires de 2012  | Séminaires de 2011  | Séminaires de 2010  | Séminaires de 2009  | Séminaires de 2008

Greg Henning

Jeudi 5 Février 2014 à 14h00 C.S.N.S.M. - Bât. 108 - Salle de réunion

Mesure de sections efficaces de réactions (n, xn γ) : Contexte et exemple des isotopes de tungstène

Les développements de réacteurs nucléaires nécessitent des simulations numériques qui utilisent des bases de données évaluées. En effet, l’optimisation des performances des réacteurs requiert un calcul précis de tous les paramètres de contrôle. Cependant, les bases de données utilisées présentent encore des incertitudes importantes et des désaccords qui ne permettent pas d’atteindre le niveau de précision requis. La nécessaire amélioration des bases de données évaluées implique de nouvelles mesures et une meilleure description théorique des réactions mises en jeu dans le réacteur. Parmi ces réactions, la diffusion inélastique de neutron (n, xn) est importante car elle modifie l’énergie et la population des neutrons et produit des espèces radioactives.
»

Sarah Naimi (Nishina Center, RIKEN)

Mardi 13 Janvier 2014 à 14h00 C.S.N.S.M. - Bât. 108 - Salle de réunion

Mesure de Masse de Noyaux exotiques au RIKEN : La nouvelle génération des pièges à ions

Dans ce séminaire, je parlerai de l’impact des mesures des masses des noyaux exotiques en structure nucléaire ainsi qu’en astrophysique. Je présenterai par la suite le programme des mesures de masses des noyaux exotiques au RIKEN avec les nouvelles générations des pièges à ions (Rare RI Ring et MR-ToF-MS), couvrant une grande partie de la carte des noyaux, jusqu’à présent non-explorée, allant des nouveaux ‘p-wave’ noyaux à Halo aux noyaux Super-lourds et la quête de l’îlot de stabilité vers l’extension du tableau de Mendeleïev.
»