CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Présentation du laboratoire

Situé au cœur du Campus d’Orsay, le Centre de Sciences Nucléaires et de Sciences de la Matière (CSNSM) est une unité mixte de recherche relevant de l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3) du Centre National de la (...)

Lire la suite


À noter

Colloque international WOTWISI-4

Colloque international WOTWISI-4

Du 16 au 18 mars 2016 à Gif et Orsay
Du 16 au 18 mars 2016, le Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CSNSM, CNRS/Université Paris-Sud) organise le 4ème Workshop On TEM With In Situ Irradiation (WOTWISI-4) à Gif-sur-Yvette (91).
Rencontres de physique de l'infiniment grand à l'infiniment petit

Rencontres de physique de l’infiniment grand à l’infiniment petit

Du 15 au 24 juillet 2015 à Orsay - Palaiseau - Paris - Saclay
La cinquième édition des « Rencontres de physique de l’infiniment grand à l’infiniment petit » se déroulera cette année du 15 au 24 juillet 2015 à Orsay - Palaiseau- Paris- Saclay. Les inscriptions seront ouvertes mi-février. Elles se feront via le site web des « Rencontres » : Bienvenue à la promotion Einstein-Lemaître !
EMIR Users' Meeting 2014

EMIR Users’ Meeting 2014

Les 20 et 21 novembre 2014, le Comité de Coordination d’EMIR organise les troisièmes rencontres des utilisateurs d’EMIR, ou vous êtes cordialement invités à venir présenter vos résultats obtenus sur les installations EMIR.
Les rencontres se tiendront au CEMHTI, à Orléans.

À la une


Energie de liaison du noyau 130Cd pour la nucléosynthèse stellaire

Energie de liaison du noyau 130Cd pour la nucléosynthèse stellaire

L’expérience ISOLTRAP au CERN-ISOLDE a pesé les noyaux 129-131Cd (N=81-83) grâce à une Penning trappe ainsi qu’un séparateur de masse par temps de vol pour s’affranchir des contaminants en surabondance.
Encore plus avec SEMIRAMIS : une source de photons de haute énergie !

Encore plus avec SEMIRAMIS : une source de photons de haute énergie !

Une source de photons allant jusqu’à 10 MeV est maintenant disponible au CSNSM pour calibrer les détecteurs !
Isolde : les noyaux exotiques à N = 32 livrent leurs secrets

Isolde : les noyaux exotiques à N = 32 livrent leurs secrets

Des chercheurs de la collaboration Isoltrap, à laquelle participe une équipe du Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CSNSM, CNRS / Université Paris Sud), ont poursuivi leurs investigations de la fermeture de couche magique N = 32. Les mesures de masse des noyaux exotiques 52,53K (Z = 19), qui ont fait l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters du 22 mai, montrent que l’effet de couche, même s’il est encore présent, est affaibli par rapport à celui du Ca (Z = 20) magique.
Magnétisme d'un noyau auto-conjugué

Magnétisme d’un noyau auto-conjugué

On a longtemps pensé que le facteur g des premiers états excités d’un noyau auto-conjugué, possédant un nombre égal de protons et de neutrons (N=Z), devait prendre une valeur très proche de g=0.5. Ceci est dû au fait que, les protons et les neutrons occupant les mêmes orbitales, leurs moments magnétiques lié au spin intrinsèque s’annulent pratiquement laissant la seule composante liée au mouvement orbital des nucléons responsable du magnétisme global du noyau. Néanmoins des calculs récents, effectués dans (...)
Rosetta regarde la comète perdre son manteau poussiéreux

Rosetta regarde la comète perdre son manteau poussiéreux

Rosetta apporte une perspective unique sur le cycle de vie de la surface poussiéreuse d’une comète, l’observant se débarrasser de son manteau poussiéreux qui s’est accumulé au cours des quatre dernières années.